Conférence – débat: Par temps de crise, changer pour aller où?

La CCI de Rennes accueillera les 28 et 29 mars 2013 la conférence – débat Par temps de crise, changer pour aller où? organisée par l’association Bretagne Prospective.

L’évènement accueillera de nombreux dirigeants et experts en matière de prospective.

Lien: http://www.bretagne-prospective.org/actualites/par-temps-de-crise-changer-pour-aller-ou-une-conference-publique-le-28-mars/

Publicités

One Response to Conférence – débat: Par temps de crise, changer pour aller où?

  1. Jean Louis Levet, économiste réputé, ouvre le débat avec cette question:
    – « Pourquoi ne fait-on rien puisque nous savons que nous allons dans le mur? »

    Pour y répondre, il présente le phénomène de désindustrialisation de la France qui a débuté dans le milieu des années 70.
    D’après lui, un changement culturel explique ce phénomène:

    – Perte de la culture de la stratégie,
    – Perte du sens de l’évaluation au profit du sens du contrôle,
    – Perte de la culture du dialogue social,
    – Peur de l’échec,
    – Déficit de prospective,

    D’autre part, le monde se compose de quatre échiquiers complexes qui demandent à être compris et abordés avec rigueur:

    – L’échiquier mondial structuré à 30% par les échanges internationaux des grands groupes,
    – L’échiquier géographique dont 70% des échanges sont effectués entre pays voisins en interne de zones géographiques déterminées (ex: Europe, Asie, USA…),
    – L’échiquier territorial dont les échanges se font majoritairement entre territoires composant un ensemble fédéral (ex: Allemagne, Italie, USA),
    – L’échiquier Etat-Nation dont la stratégie est de défendre les intérêts nationaux, tout en ayant une forte stratégie de conquête de marchés à l’international,

    En plus de répondre aux phénomènes et aux nécessités des échiquiers ci-dessus, les objectifs suivants sont primordiaux pour développer le business:

    – Investir fortement dans l’innovation,
    – Assurer une fiscalité claire orientée projets et investissements,
    – Réduire les conflits entre Etat et territoires,
    – Axer la politique vers la recherche, l’éducation et l’industrie,

    Les autres intervenants proposent ces mots clés nécessaires d’après eux au développement des affaires:

    – Avoir des objectifs clairs et tenir un cap,
    – S’adapter aux turbulences, anticiper et innover,
    – Savoir prendre des risques,
    – Porter les individus et les syndicats vers l’innovation sociale,

    Tous prévoient que la crise de 2007 a ouvert les portes à une mutation sociétale à l’échelle mondiale (développement des Brics, changement des comportements des consommateurs…). Un courant philosophique propose deux versions de l’évolution socio-économique:

    – Soit, on se situe dans le creux d’un cycle économique qui pousse à attendre la prochaine vague d’euphorie économique.
    – Soit on pense que nous sommes entrés dans un nouvel ordre économique qui redéfinie les logiques de marchés, auquel cas les « vieilles puissances économiques » doivent reconstruire leurs projets de développent socio-économique et entrer dans ce nouveau monde aux portes grandes ouvertes.

    Peu importe le chemin, il est nécessaire pour les organisations de s’équiper d’une prospective à 10 ou 20 ans et investir dans l’innovation sociale et technologique…

    « Le monde appartient à ceux qui croient en eux!!! »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :